Le Pop Art est un mouvement artistique né des années 50. Il a commencé avec l’utilisation de figures emblématiques comme les personnages célèbres, les publicités et les films. Ce sont les Anglais et les Américains qui sont à l’origine de cet art qui émerge à l’après-guerre. Il s’agit donc de la forme la plus récente de mouvements artistiques après le postmodernisme. L’expressionnisme abstrait lui, précède le pop art. Quiconque veut s’intéresser au pop-art doit le replacer dans son contexte historique d’après-guerre. Une époque où les gens ont profondément envie de vivre et profiter et trouvent la force de faire sauter les standards établis. Le pop-art est amusant, coloré et enjoué !

Optimisme d’après-guerre et rébellion culturelle.

Après les horreurs vécues par l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale, les années qui suivent portent un fort sentiment d’optimisme. Avec un développement économique marqué au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis, ces pays ont commencé à expérimenter et adopter une culture de consommation. D’autre part, les tendances culturelles ont également commencé à changer. Avec Elvis Presley aux États-Unis et les Beatles au Royaume-Uni, une grande rébellion culturelle débute contre les modèles culturels traditionnels dominants. En conséquence, la « production de masse » et donc la culture de masse a émergé et a ouvert la voie à l’émergence du mouvement du Pop Art.

Un mouvement en réaction aux tendances artistiques dominantes.

Les États-Unis et les pays d’Europe occidentale connaissent une croissance politique et économique sans précédent au cours des années 1950 et au début des années 1960. Cette croissance est suivie par une révolution culturelle, personnifiée par Elvis Presley, Marilyn Monroe et beaucoup d’autres. La télévision remplace la radio en tant que média dominant. Bien que l’expressionnisme abstrait ait dominé l’art américain de l’après-guerre, le pop-art est le premier mouvement artistique américain à décrocher un succès mondial.